Michael-Kors.fr

Trouvez les meilleurs plans du web !

5 astuces pour savoir jouer de la batterie !

batterie electronique groupe

Vous êtes apprenti musicien, apprenti batteur pour être plus précis ? Vous vous demandez comment vous y prendre pour arriver à maîtriser l’instrument ? E t bien, nous vous avons sélectionné cinq des méthodes les plus efficaces pour apprendre cet art. Bonne lecture !

l’écoute

Puisqu’on parle d’apprentissage de musique, il faut toujours et avant tout parler de ce que l’on appelle « écoute musicale ». Que ce soit pour le musicien ou pour le spectateur, l’écoute est une chose d’importance capitale en musique. Sans l’écoute, la musique n’aurait aucun sens car il n’y aurait aucune harmonie entre les notes jouées sur un instrument, et entre celles jouées par les accompagnateurs. Pour apprendre à jouer, il faut écouter, interpréter les notes, deviner mentalement, puis les transcrire par les mouvements des mains ou des doigts. Il en est de même avec les batteries, il faut écouter des chansons, puis essayer de les reproduire…

l’exercice de désynchronisation

Quand on joue de la batterie, sauf dans le cas où il s’agit de batterie de table, on se sert de pédale pour faire raisonner le charleston et la grosse caisse. En même temps on doit frapper sur les toms, la caisse claire ou les autres cymbales. Ce n’est pas toujours évident, et des fois, disons même, presque toujours, il y a un certain contre temps entre l’usage du pied gauche, des mains et des du pied droit. C’est là que vous l’aurez compris, il faut de l’exercice.

Mais comment faire ? Et bien, la solution la plus simple c’est de s’acheter une batterie complète électronique. Avec ce type de batterie, il y a des programmes d’apprentissage pur la désynchronisation des pieds. Sinon vous pouvez venir par là pour découvrir tout ce qu’il fqut sqvoir sur les batteries electroniques !

batterie electronique choixChanger de rythme de temps à autres

Pour maîtriser la percussion en général, mais pas seulement la batterie, il ne faut surtout pas jouer sur un seul rythme. Par exemple, si vous jouez du rock and roll aujourd’hui, demain apprenez le waltz, puis après le bossanova. Tout ceci contribue à assouplir vos reflexe et à rendre votre cerveau plus « malléable », c’est à dire plus disposé à s’adapter à toutes les situations…  Même les rythmes et les tempos que vous n’aimez pas trop, il est vivement conseillé de les apprendre car en plus d’être nécessaire à l’apprentissage, cela vous aidera à devenir polyvalent..

Jouer naturellement

Il est vrai qu’on dit que la musique est avant tout une science avant d’être un art, mais il faut suivre la nature et la laisser s’exprimer sans trop la forcer. Quand vous aurez appris les règles de bases de l’art, laissez libre cour à votre inspiration. Vous apprendrez bien plus vite et vous nous en direz des nouvelles…

Assouplir le corps

Un des facteurs qui empêchent les apprentis de devenir très vite des grands batteurs, c’est la rigidité de leurs corps. En batterie, on fait bouger à la fois les mains, les pieds, les hanches les épaules et même la tête. Si le corps et trop rigide, c’est-à-dire pas assez souple, les mouvements prennent de l’avance ou du retard. Cela se répercute sur l’harmonie musicale et abime les oreilles. Pour éviter qu’un tel crime ne soit perpétré, il faut, si le besoin s’en fait sentir,  faire des exercices d’assouplissement, même si l’on doit jouer du hard et paraître rigide sur les vidéos.

Maintenant c’est à vous de jouer. Il y a d’autres trucs mais ce sont ces cinq qui sont les plus efficaces. Bon courage !